J’ai lu : « Audrey Retrouvée » de Sophie Kinsella

Auteur : Sophie Kinsella

Edition : Piment

Genre : Feel good

Année de sortie : 2016

351 pages

002-photo

Résumé :

« Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.

Ça, c’était avant.

Avant que le Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d’un œil nouveau : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde… »

Ce récit nous amène à la découverte d’Audrey. Elle a vécu un drame il y a quelques mois et, depuis, elle est angoissée chronique et ne supporte de vivre que dans sa bulle familiale. Elle reste donc enfermée chez elle et ne quitte jamais ses lunettes de soleil afin de ne risquer de croiser le regard de personne.

Pour l’aider, sa thérapeute lui conseille d’acheter une caméra et de réaliser un film en interviewant son entourage, puis peu à peu des personnes extérieures, afin de la forcer à avancer et à communiquer. On suit donc Audrey sur le chemin de ses progrès, en route vers la guérison.

Mon avis :

Je connaissais surtout Sophie Kinsella pour sa série « L’accro du shopping », que j’avais adorée mais qui n’est pas dans la même ligne de romans. Je ne m’attendais donc pas à un tel roman sur un sujet aussi sensible.

En effet, la dépression adolescente n’est pas facile à traiter, et peut faire un peu dramatique pour une roman « feel good ». Mais Audrey et sa drôle de famille sont des personnages particulièrement attachants et touchants. L’histoire de cette jeune fille est menée d’une main de maître, entre douceur, humour et douleur parfois. L’originalité de ce roman est que les chapitres se séparent en deux parties : une partie à la première personne, assez classique, et une partie à travers l’œil de la caméra, dans laquelle on voit l’entourage d’Audrey évoluer.

J’ai vraiment adoré ce livre que j’ai dévoré en une journée, malgré ses 351 pages ! L’humour avec lequel est mené le récit fait vraiment du bien, et j’ai adoré l’évolution des personnages que l’on est triste de quitter à la fin du récit.

En résumé :

Un coup de cœur supplémentaire pour moi en ce début d’année qui commence vraiment bien au niveau des lectures, puisque j’ai adoré la plupart des livres que j’ai lus depuis début janvier. Un livre comme je les aime, qui se lit vite et qui fait vraiment du bien !

Note : ☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s